Et sinon, 2 turbulettes japonisantes, c'est bien, mais 3 c'est encore mieux, non ? C'est surtout qu'avec les chouettes et chaudes températures enfin parmi nous, les turbulettes fines sont les bienvenues et on ne roule pas dessus par chez nous. Je me suis donc attelée à une troisième turbulette après mes deux précédentes versions. J'ai voulu qu'elle soit moins arrondie en bas, mais je n'ai pas assez bien réfléchi à mon idée avant de me lancer. J'ai comme la fois précédente ajouté beaucoup beaucoup beaucoup de marges de couture au patron pour profiter un maximum de temps, tout en donnant la forme souhaitée au bas de la turbulette, mais je pense que je n'aurait pas forcément dû l'élargir autant que je l'ai allongée, car ma puce fait toute perdue dans sa grande turbu !!! Mais ça ne l'empêche pas de dormir, donc aucun souci !

En plus de modifier la forme, j'ai fait les fonds de tiroirs pour les tissus : le reste du rideau et du tour de lit, du coton uni qui traînait, un piqué étoilé qui passait par là et n'avait pas de but final, le reste d'une housse de tapis à langer. Pour la fermeture j'ai encore joué de la pince kam et le tour est joué ! Le résultat a un faux air de drapeau des Pays-Bas à l'envers, nous ne parlons néerlandais ni l'un ni l'autre et n'y avons jamais mis les pieds, c'est le hasard total résultant de mon impro !

 

DSC_0414

DSC_0415